L’alimentation

« Que l’aliment soit ton premier médicament »

Précepte de base de la médecine enseignée par Hippocrate

Acte banal s’il en est, le fait de s’alimenter est pourtant responsable d’une bonne partie de notre santé. Bien organisée et adaptée à soi, l’alimentation peut non seulement maintenir une bonne santé, mais aussi permettre une guérison. Les aliments bien choisis nous délivrent les nutriments nécessaires au bon fonctionnement des fonctions vitales spécifiques de chaque étape de la vie, de chaque type de terrain ou de constitution.

Énergie et vitalité

L’intestin qui reçoit les aliments, soutenu par les différentes glandes digestives (les glandes salivaires, le foie, la vésicule biliaire et le pancréas) ainsi que par le microbiote (la flore intestinale), est bien sûr le siège et le coordinateur de la digestion. C’est grâce à cette fonction que nous nous fournissons en partie en énergie et en vitalité. Imaginez donc l’importance du choix et de la qualité des matières premières que nous lui offrons pour la réalisation de cette noble mission !

Par ailleurs, l’intestin, n’a pas comme seule fonction la digestion.

« L’intestin est notre deuxième cerveau »

Expression utilisée pour la première fois aux Etats-Unis, en 1999, par le Professeur Michael Gershon, neuro-gastro-entérologue à l’université de Columbia (New-York)

L’intestin ne s’est pas gagné ce surnom flatteur seulement grâce à la découverte qu’il est innervé de plus de 200 millions de neurones (il est issu du même tissu embryonnaire que le cerveau), mais aussi parce qu’il constitue un véritable système nerveux autonome remplissant de nombreuses missions. Ce système nerveux intestinal est chargé de coordonner la motricité intestinale, mais aussi de transmettre des informations au cerveau et de synthétiser l’hormone du bien-être : la sérotonine.

Alimentation, immunité et santé

De plus, l’immunité commence dans les intestins grâce au microbiote. La présence de ces centaines de milliards de bactéries intestinales stimulent constamment notre système immunitaire, le maintenant ainsi sur le « qui-vive », prêt à intervenir. Or, si c’est l’alimentation qui détermine la qualité de notre flore intestinale, il va de soi que c’est aussi l’alimentation qui détermine l’équilibre de notre système immunitaire.

Les conseils du naturopathe

En alimentation, le naturopathe propose donc :

  • des conseils individualisés et élaborés conjointement avec le consultant,
  • des modifications progressives des habitudes alimentaires pour peu à peu rééduquer son palais,
  • des suggestions de remplacement,
  • aucune interdiction, mais des tendances à suivre avec détermination pour obtenir des résultats,
  • de toujours garder le plaisir de manger et d’éviter les frustrations qui ruineraient tous les efforts.

Page suivantes :

Le sommeil

Sans repos, pas d’énergie.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close